- Récits fertîles -

Un deuxième parcours en cours : CF#2

Carnet de Bord CF#2

[2 min de lecture]
 
🌿D’inconnus à tribu…peut-on apprendre à être ensemble ?🌿
 
Il y a une semaine, c’était le grand saut pour nos 20 nouveaux.elles artisan.es fertiles !
Le début de 42 jours d’immersion dans un magnifique écolieu en Sologne pour apprendre à vivre en collectif, coopérer et s’engager ensemble, à l’image de chacun.
Mais comment se sentir à sa place au milieu d’un groupe et en conscience des enjeux écologiques de notre monde ?
C’est l’objectif de cette première semaine : SÉCURISER ;
Permettre à chacun.e de s’ancrer dans son JE, dans ce lieu et dans ce parcours, tout en créant un NOUS apprenant.
On commence par passer en revue le programme, rencontrer les gardiens du Bouchot, Anne et JP, visiter les lieux, les jardins forêts en mandala.
 
La semaine se découpe ensuite en 3 parties :
 

🤝Se rencontrer autrement, commencer à vivre la coopération à travers le corps, la danse, des exercices sensoriels musicaux et créatifs animés par notre marraine, Marion Cremona de l’UdN :  Universite du Nous

⭕️Découvrir les premières bases de la Gouvernance Partagée à travers des temps pédagogiques, des temps collectifs ritualisés et la mise en place de l’auto-gestion de la maison avec Audrey, Cassandre, Chloe et Remi.

Les artisan.e.s votent la raison d’être de leur groupe, les missions dont ils sont responsables durant ces 6 semaines et commencent à se structurer.
 
🌍 Mercredi, c’est Céline Bélissont, formatrice à la Fresque du Climat, créée par notre parrain Cédric Ringenbach, qui ouvre la partie ENGAGEMENT.
Clément Pairot, ancien artisan du CF1, nous rejoint aussi pour animer un temps « Inventons nos vies bas carbone » et une « Deep time walk », deux autres outils de sensibilisation.
Mathieu et Chloé facilitent aussi un temps de partage d’expériences et de réflexion ;
« Qu’est-ce que l’engagement selon moi ? Qu’est-ce que chacun.e peut partager de son expérience pour nourrir le groupe et ouvrir les focales sur cette notion ? »
Violaine se lance et fait découvrir « Bandes d’abeilles », un groupe de mobilisation avec une action concrète quotidienne pendant 21 jours, pour transformer ses habitudes, chez soi, au travail et dans sa ville !
 
Après autant d’apprentissages, d’émotions et de connexions, nos 20 participants finissent la semaine dans la terre et dans le corps avec le paillage des sols et un cours de Qoya sur le thème « S’autoriser à ».
Quel bonheur de voir un nouveau groupe se découvrir, apprendre et s’unir pour Faire et Être ensemble !
 
A bientôt pour la suite !
Fertilement,
L’équipe du parcours CF#2
✔️ Audrey & Cassandre, formatrices Coopération

✔️ Armonia & Mathieu, formateur.rices Engagement

✔️ Chloé & Rémi, artisans CF1 bénévoles et apprentis formateur.ices
 
 
Pour en savoir plus sur :
➡️ L‘Université Du Nous : http://universite-du-nous.org/
➡️ La Fresque du Climat : https://fresqueduclimat.org/

➡️ Résistance Climatique, Inventons nos vies bas-carbone : https://www.resistanceclimatique.org/inventons_nos_vies…

➡️ Deep Time Walk Project : https://www.deeptimewalk.org/

➡️ Bandes d’Abeilles : https://bandesdabeilles.org/

[1 min de lecture]
 
🌿La Posture Apprenante de Coopération, KESAKO ?🌿
 
📃Journal de bord – semaine 2 📃
 
Lundi matin, premier temps de bilan et premier cercle général pour nos artisans fertîles !
Après une semaine, comment s’est passée la gouvernance de la maison, la vie en communauté ?
Qu’est-ce que les artisans veulent Continuer Cesser ou Créer ?
“CCC”…c’est la découverte d’un nouvel outil d’intelligence collective avant un temps sur “apprendre à apprendre”.
 
🗓Mardi, c’est le début de la PACoo, 4 jours de formation à la Posture Apprenante de Coopération !
 
Les intentions de la semaine ?
🤝Se comprendre soi pour être et faire avec l’autre;
🤝Créer un NOUS apprenant
🤝Grandir sa qualité de coopération & s’approprier les clés pour le continuer.
 
C’est à travers différents jeux et des temps de prise de hauteur que le duo de choc composé par Mathieu et Remi accompagne les artisans dans la découverte de leurs postures réflexes, des différents rôles et outils qui favorisent la coopération !
 
L’art de la Communication Non Violente (CNV) aide nos 20 participants à se grandir ensemble. Comment cultiver la culture du feedback envers moi-même et envers les autres ?
OSBD…Observer des faits, partager les Sentiments qu’ils ont provoqués chez moi, identifier mes Besoins et faire une Demande pour y répondre.
 
La PACoo se termine avec la découverte de la vie d’un NOUS, grâce au MOOC gouvernance partagée de l’
UdN Universite du Nous
et un cercle de gratitude.
 
Aterrir, ancrer le voyage, se remercier soi, les autres et le monde…une belle façon de démarrer un week-end de repos et d’art-thérapie animé par Margot et Raphaëlle !
Déjà la semaine 3…à lundi pour le prochain débrief !
 
Fertilement,
L’équipe du parcours CF#2
✔️Audrey & Cassandre, formatrices Coopération
✔️Armonia & Mathieu, formateur.rices Engagement
✔️Chloé & Rémi, artisans CF1 bénévoles et apprentis formateur.ices
 
 
Pour plus d’informations sur la CNV apprise auprès de
Thomas d’Ansembourg
et Intériorité & Changements : interioriteetchangements.mystrikingly.com
[1 min de lecture]
 
🌿Leader, souteneur, facilitateur ? Comment grandir dans sa posture pour mieux servir les intentions d’un groupe ?🌿
 
📃Journal de bord – semaine 3 📃
 
Cette semaine, les artisan.es fertiles sont invité.es à questionner leur rapport à l’autorité.
Comment est-ce que je la vis ?
Dans quelles situations est-ce que j’ai été amené.e à être leader.euse dans un groupe ? Est-ce qu’un.e leader.euse peut vraiment exister sans souteneur.euses ?
 
Après cette introduction et une rétrospective sur la semaine passée, c’est François-Xavier Pasquier et Ninon Lagarde qui ouvrent cette nouvelle partie de la formation avec une question : quel rapport entre facilitation et engagement ?
Cassandre et Audrey partagent aussi leur vision sur ce métier et les clés du design en intelligence collective avant plusieurs temps de mise en situation.
Pendant un premier world café, Margot, Romane et Raphaëlle s’essaient à la facilitation de cet outil puis c’est au tour de Cédric, Clément, Violaine et Oumi d’imaginer le design d’ateliers pour le groupe.
Toutes les grandes briques sont là et grâce à un temps de META et de feedbacks, les artisans se grandissent ensemble en se donnant leurs retours.
Mercredi et vendredi, le groupe met à nouveau les mains dans la terre…et un dans la neige ! Avec les woofeurs du Bouchot, c’est mission paillage et fumier, de quoi bien s’amuser avec le tracteur de JP !
Enfin, d’autres invités viennent encore nourrir cette belle semaine dont :
Hugo Bachellier pour un atelier Jardine Ta Malette d’engagement autour du biomimétisme;
Antoine Delaunay (Tinou) et Maxime pour 3 ateliers “danse & engagement” pour venir questionner le genre, le rapport à l’héritage et aux traditions à travers le corps et des parallèles avec le hip hop, la social danse, la house, la capoeira et le voguing.
De quoi clore la semaine en énergie et au soleil 🌞
 
Fertilement,
L’équipe du parcours CF#2
 
✔️Audrey & Cassandre, formatrices Coopération
✔️Armonia & Mathieu, formateur.rices Engagement
✔️Chloé & Rémi, artisans CF1 bénévoles et apprentis formateur.ices
[1 min de lecture]
 
🌿Plutôt tête ou corps ? Bootcamp ou chantier ?🌿
 
📃Journal de bord – semaine 4 📃
 
Dans la douceur des températures printanières de la semaine passée, nos artisans ont eu la possibilité d’aider deux écolieux:
⛏Le Bouchot, notre terre d’accueil, à travers un petit chantier participatif et la plantation d’arbustes fruitiers;
🏞Le Moulin Bleu, nouvel espace en développement, à travers un bootcamp de 4 jours. L’objectif ? Les aider à imaginer des activités et espaces d’accueil à articuler avec la vie quotidienne du collectif de 15 personnes.
La semaine a aussi été enrichie du témoignage d’Alexis Marrant, journaliste et réalisateur de documentaires engagés, dont La Malédiction de naître fille et Planète à vendre.
Enfin le week-end s’est déroulé en reliance avec la Nature, le Vivant et tout ce qui “est”, à travers 2 jours d’ateliers animés par Julien Maury et Olivia Segura basé sur la méthode du Travail qui Relie, de Joanna Macy.
Une parfaite transition pour l’ouverture de la semaine 5 sur l’engagement !
Plus d’infos, la semaine prochaine !
 
Fertilement,
L’équipe du parcours CF#2
Audrey, Armonia, Cassandre & Mathieu, équipe Source;
Chloé & Rémi, artisans CF1 bénévoles et apprentis formateur.ices.

En cours !! 

Un premier parcours : CF#1 - Coopérations fertiles #1

Galerie Photo

Carnet de Bord CF#1

[1 mn de lecture]
 
🌿 Semaine 1 – Waouh !! 🌿
 
Comment faire court devant tant de choses à conter, comment expliquer avec des mots ce qui se vit avec la tête, le cœur et le corps ?
 
Voilà probablement un défi qui nous demandera du temps pour le relever. En attendant, voici quelques photos et quelques mots pour donner à voir ce qui se passe ici !
 
Ce premier parcours “Coopérations fertiles” a débuté le 12 octobre dans un magnifique lieu où les jardin-forêts comestibles s’épanouissent au moins autant que les chevaux, les poneys, les vaches, les poules, les chiens et les chats du lieu.
20 aventurières.iers de la coopération et de l’engagement ont posé leurs sacs pour 8 semaines d’immersion.
 
Pour les accompagner et vivre avec elles.eux cette aventure, une équipe de 6 personnes se mobilise :
> Audrey & Cassandre : garantes des apprentissages pour “coopérer autrement”
> Armonia & Mathieu : garant.e.s des apprentissages pour “s’engager autrement”
> Julia & Wadi : garant.e.s des conditions d’immersion pour “vivre autrement”
 
Autour de cette équipe, des intervenant.e.s viendront soutenir les apprentissages et les inspirations autour du faire-ensemble et de l’action engagée.
 
À commencer par Marion Cremona et Cédric Rigenbach, nos marraine et parrain de ce parcours, qui sont venu.e.s cette semaine.
L’occasion pour nous de les remercier du fond du cœur !
Merci Marion d’avoir initié ce voyage du JE au NOUS avec tant de force et de sensibilité. Nous retenons particulièrement tes ateliers sensoriels.
Merci Cédric d’avoir formé tout le groupe à l’animation de la fresque du climat et pour tous ces partages sincères. Nous retenons notamment les échanges sur le passage à l’échelle d’une solution.
 
Cette première séquence du parcours avait pour intention de SÉCURISER. En d’autres termes, de permettre à chacun.e de s’ancrer dans son JE, dans ce lieu et dans ce monde, ainsi que de créer un NOUS apprenant (voir l’agenda pour plus de détails sur les contenus). À voir les sourires du groupe et la hâte de vivre cette deuxième semaine, l’intention semble bien nourrie ! 🙂
 
 
Pour en savoir plus sur :
➡️ Sur la fresque du climat : https://fresqueduclimat.org/
➡️ Sur l’Université Du Nous : http://universite-du-nous.org/
 
Fertilement !
L’équipe du parcours CF#1
[1 mn de lecture]
 
🌿 Semaine 2 – “Se former pour coopérer autrement” : PACoo’🌿
 
Disons le tout de suite, “se former pour coopérer” est un chantier de plusieurs années. Cette semaine visait donc surtout à planter des graines et déclencher des apprentissages sur le “faire-ensemble”.
 
Et pour ce faire, rien de mieux qu’une PACoo’ – formation à la Posture Apprenante de Coopération portée par des membres de La Bascule.
L’occasion d’accueillir Mathieu Goinard, venu faire équipe avec Audrey et Cassandre pour animer cette formation. Merci beaucoup pour ça, Mathieu ! Nous avons bien profité de tes talents d’animation notamment sur les jeux coopératifs ! 🙂
Nous sommes également montés d’un cran sur l’auto-gestion puisque Wadi (notre merveilleux cuisinier) a délaissé son rôle pour vivre pleinement cette formation.
 
En parlant de cuisine, le menu de la semaine comportait plusieurs exquises questions :
> Qu’est-ce qui permet ou inhibe la coopération dans un groupe ?
> Quel peut être un cadre de confiance soutenant ?
> Que veut dire pour moi être et faire ensemble ?
> Qui suis-je ? Avec quoi j’arrive dans un groupe ?
> Quelles sont mes réactions dans un groupe ?
> Comment progresser dans ma posture de coopération ? Comment soutenir et être soutenu dans ce cheminement ?
> …
 
En guise de couteaux, cuillères, et fourchettes, nous avons eu des mises en situation, des temps de retours en intelligence collective, des apports pédagogiques et des activités sensorielles. Bref, un service à couverts très pratique pour déguster ce menu ! 🙂
 
Entièrement consacrée à la coopération, cette semaine est venue challenger le NOUS et les JE qui le composent. Pas toujours confortable, souvent source de profonds partages, ces journées furent encore très riches en intensité, à l’image de l’exceptionnel moment de gratitude vécu en fin de semaine !
Autour de ça, des cueillettes de champignons, de pommes et de coings se sont organisées. Ce week-end permit aussi à certain.e.s de construire un abri à bois pour le lieu, de participer à une dégustation de vins locaux, et surtout de se reposer ! Car la suite réserve aussi son lot d’apprentissages et de beaux moments à vivre…
 
Fertilement,
L’équipe CF#1 !
[1 mn de lecture]
 
🌿 Semaine 3 – “S’engager et s’adapter” #confinement 🌿
 
Suite aux dernières nouvelles, nous avons collectivement décidé de nous confiner tous.tes ensemble jusqu’au 7 décembre, date de fin du parcours. C’est donc avec joie et sens de la responsabilité que nous vous annonçons que l’aventure continue … en vase clos ! Ce qui ne nous empêchera pas d’évoluer l’esprit ouvert à l’engagement et à la coopération.
Un important remaniement du programme pédagogique a été effectué pour combiner au mieux respirations, inspirations et apprentissages dans ce nouveau contexte.
 
Un énorme merci à Maxime (Auteur du livre “En avant”), Yannick (Solucracy), Aurore (Démocratie Ouverte), Katia (Niort Durable 2030), Henri (DataGueule), et Nils (Fresque de la Renaissance Ecologique) pour vos précieuses interventions autour de l’engagement politique et citoyen, la semaine dernière.
 
Prenez soin de vous,
L’équipe CF#1
 
 
Pour en savoir plus sur :
➡️ Plus d’infos sur Solucracy : https://solucracy.com/
➡️ Plus d’infos sur Démocratie Ouverte : https://www.democratieouverte.org/
➡️ Plus d’infos sur le projet Niort Durable 2030 https://www.vivre-a-niort.com/…/niort…/index.html
➡️ Datagueule et son film “Démocratie(s) ?” : https://youtu.be/RAvW7LIML60
➡️ Plus d’infos sur la fresque de la renaissance écologique : https://www.renaissanceecologique.fr/
[1 mn de lecture]
 
🌿 Semaine 4 – “Déjà la mi-parcours ! Le temps de respirer et profiter du panorama au sommet de la montagne” 🌿
 
L’intention de cette quatrième semaine fut d’offrir un espace aux artisan.e.s fertîles pour se (re)centrer, accueillir les ressentis du groupe et tirer le maximum d’apprentissages des émotions, discussions et temps pédagogiques ayant eu lieu jusqu’à présent.
Pour ce faire, nous avons mobilisé un ingrédient aussi rare que fondamental : le vide ! Comment créer du vide alors qu’il y a tant d’informations à connaître, tant de sollicitations à adresser, tant de choses essentielles à apprendre ?! Et bien vous faites appel à Audrey ! Et si vous n’avez pas la chance d’avoir une Audrey sous la main, vous prenez votre programme et vous enlevez la moitié des temps prévus en vous demandant “A quoi je dis oui quand je dis non ?”. Bon courage ! 🙂
 
Entre ces vides, nous avons concentré cette semaine sur deux notions essentielles à nos yeux : l’ancrage et la posture apprenante ! En d’autres mots, comment infuser et digérer les outils et leçons que j’identifie pour les garder durablement en moi. Et comment développer mes capacités d’apprendre de n’importe quelle situation.
Comme ici tout est prétexte à la pratique, rien de mieux que l’utilisation d’outils d’intelligence collective pour ce faire. C’est ainsi que le Co-dev est venu s’ajouter dans la mallette d’outils de coopération du groupe.
Quelques temps sur la gestion des émotions et la Communication Non Violente sont également venus consolider le travail de posture qui se fait au fil de l’eau.
 
Et une journée de formation à la facilitation graphique avec Cassandre pour donner libre cours à sa créativité est venue ponctuée la fin de cette rayonnante semaine (tellement chouette ce soleil !).
 
Et je ne peux terminer ce récit sans vous citer les nombreuses activités qui s’organisent sur le lieu grâce aux talents et passions de chacun.e. Il y en a pour tous les goûts, entre jardinage, cuisine, atelier d’écriture, origamis, cours de rock, course à pied, ping pong, théâtre d’impro, karakoké, qoya, acroyoga, yoga, et jeux de société divers et variés.
 
Vous l’avez compris, dans ce contexte de confinement, nous sommes loin d’être à plaindre. Nous pensons d’autant plus fort aux personnes seules et/ou souffrantes de la situation.
 
Meilleurs voeux de santé et de bonheur à toutes et tous.
Nous attaquons la descente de notre montagne pour mieux vous rejoindre.
 
Fertilement,
L’équipe CF#1
[1 mn de lecture]
 
🌿 Semaine 5 – “Expérimenter et pratiquer la coopération sur des projets concrets” – chantier et bootcamp 🌿
 
Cette semaine s’est déroulée sur un rythme radicalement différent avec des journées allongées… ou des nuits raccourcies !
 
Deux défis à relever, deux besoins d’engagements au service de l’existant, et une fois n’est pas coutume, une séparation du groupe en deux équipes.
 
D’une part l’équipe “habiter” qui a mené un chantier participatif de construction et planché sur la conception d’un projet d’aménagement de ce bel écolieu où nous nous trouvons. Cela avec le soutien actif de Julia, l’architecte du groupe.
D’autre part l’équipe “bootcamp” qui s’est creusé les méninges pour soutenir Anne-Sophie et Cédric dans leur volonté de transformer une bâtisse et son terrain en un tiers-lieu ouvert sur le monde et propice aux transitions.
 
Deux équipes, deux ambiances, l’une qui développe une fatigue physique conséquente au fil des jours, l’autre qui à force de penser modèle économique, permaculture, gardiennage et rétroplanning voit quelques cernes de sommeil apparaître.
 
Activer le “mode projet”, expérimenter la coopération sous contraintes avec des objectifs précis en un temps donné, voilà un défi que chaque groupe a brillamment relevé sans pour autant que cela soit facile !
Les apprentissages de fin de semaine en furent d’autant plus riches et le week-end d’autant plus apprécié.
 
 
L’occasion pour nous de vous partager une méthode de co-apprentissage que nous utilisons fréquemment : le “méta”. Il s’agit d’un temps de prise de hauteur, d’arrêt sur image où nous invitons le groupe à se poser des questions sur la situation qui vient de se passer. Une façon d’apprendre en groupe sans avoir besoin d’expert, qui est très adaptée pour analyser des mécanismes de coopération et identifier des pistes de progrès.
 
En parallèle des activités pédagogiques, les aventurières.iers fertîles sont déjà en train de travailler sur la façon dont elles.ils souhaitent “faire communauté” après le parcours. Car si le parcours apporte de nombreux apprentissages, il constitue aussi une précieuse opportunité d’y trouver une communauté d’entraide et de soutien pour la suite de sa vie engagée !
 
 
Fertilement,
L’équipe CF#1
[1 mn de lecture]
 
🌿 Semaine 6 – “Trouver et/ou approfondir sa voie d’engagement !” 🌿
 
Encore une lumineuse semaine qui s’est achevée avec le lancement officiel des inscriptions à la deuxième édition ! 
Nous avons commencé la semaine avec l’atelier “prise de hauteur” du collectif POWA. Puis nous avons échangé avec 4 actrices.teurs du changement sur leur vision de l’engagement et leurs expériences aussi inspirantes que variées.
 

Merci Aymeril pour ton récit sans langue de bois et tes sessions de coaching.

Merci Guillaume pour le partage de ton expérience en tant qu’associé de B&L Evolution, cabinet de conseils très engagé sur les enjeux climat.

Merci Adèle pour ton précieux témoignage sur l’entreprenariat, nourri par le travail d’accompagnement que tu fais avec Ticket for Change.

Merci Quitterie pour le récit de ton engagement politique et des combats institutionnels qu’il nous faut mener à commencer par la place de la femme dans ce monde là.

Nous vous laissons avec le récit de cette 6ème semaine par Emile Cendreuil, un des 20 artisan.e.s du parcours :

“L’intention de cette sixième semaine à fertîles est de découvrir et/ou d’approfondir sa voie d’engagement par l’entraide, l’accompagnement et l’inspiration. Je me sens à vif, concentré, en hâte d’apprendre et d’être inspiré ! Car mon intention première en me lançant dans cette aventure était de découvrir une voie d’engagement alignée avec mes envies, mes forces et mes besoins. Comment concrètement se manifeste l’intention de cette semaine ?
L’équipe fertîles nous guide à travers des outils de questionnement et d’entraide pour faire émerger des réponses, des doutes, de nouveaux questionnements : qu’est-ce que ça veut dire pour moi une vie engagée ? Quel est mon projet après le parcours ? Quels sont mes besoins pour clarifier et consolider ce projet et quelles ressources puis-je mobiliser pour nourrir ces besoins ? Comment est-ce que je vois ma vie dans 3 – 5 ans ?
En plus, des intervenant.es très différentes mais toustes engagées dans des transformations nous partagent leur parcours d’engagement.
Et dès le mardi, je repars avec cette pépite qui me permet de mieux comprendre pourquoi l’engagement est difficile, pourquoi peu de gens s’y aventure à fond : “Si le besoin de sécurité intérieure est fondé sur le besoin de sécurité matérielle, alors on ne peut pas être acteur du changement”. Cette conviction déborde en moi : changer le monde ne se fera pas sans un travail sur soi.”
 
 
Pour en savoir plus sur :
[1 mn de lecture]
 
🌿 Semaine 7 – “Dans la peau d’un.e facilitatrice.teur !” 🌿
 
C’est le début de la fin ! Voilà une maxime qui pourrait coller à cette avant-dernière semaine du parcours. Les artisan.e.s sont maintenant pleinement actrices et acteurs de la formation avec l’organisation et l’animation des ateliers de cette semaine dont le fil rouge est la pratique du design et de l’animation de temps d’intelligence collective.
 
Au programme, questionner et expérimenter la posture du facilitateur, apprendre les bases du design de temps collectifs, et continuer à expérimenter des formes d’engagement telle que l’est en soi la facilitation mais aussi la rhétorique et l’écriture.
Cela sans oublier nos petites habitudes de vie des semaines précédentes :
> Chaque Lundi, nous commençons par un temps rétrospectif de la semaine précédente et la mise en place d’actions pour améliorer nottre façon d’être et faire ensemble au quotidien.
> Options matinales d’ateliers sensoriels pour commencer la journée autrement que dans la tête.
> Remplissage auto-géré du tableau d’inscriptions à la cuisine pour assurer les repas.
> Vendredi 15h, ménage joyeux et énergique
> Propositions diverses et variées de temps de réflexions et d’expérimentation sur le lieu, mais aussi de sport, de danse, de dessin, de film se mettent en place.
> Les TPMG (Temps Pour Ma Gueule) résistent pour inviter un ami ressourçant et souvent bon conseiller : le silence
> Les “office hours” (temps de discussion avec une personne de l’équipe fertîles).
 
Bref la vie collective confinée et apprenante suit son cours. Seule différence, la conscience grandissante d’une nouvelle ressource rare à gérer : le temps encore disponible à partager entre nous.
 
LES TEMPS FORTS DE LA SEMAINE :
> Qu’est-ce que qu’être facilitatrice.teur ? En quoi cela peut être une façon d’agir qui me parle ? Voilà tout l’object de la table ronde “Facilitation et Engagement” avec François-Xavier Pasquier et Ninon Lagarde qui s’est tenue cette semaine. Deux heures de partage d’expérience et de vision sur ce métier. Merci à vous deux pour votre sincérité dans ces échanges et pour faire ce que vous faites avec autant de panache !
> Comment (re-)trouver son pouvoir d’écrire et de parler de ce qui m’indigne, de ce que je vis, de ce qui m’anime dans ma quête de justice, de sens et de bonheur ?
 

Une première réponse, faire appel à Elliot Clarke et Clément de La ZEP – Zone d’Expression Prioritaire (https://www.la-zep.fr/) !

Merci à vous deux pour la brillante animation de cette journée d’écriture et pour vos précieux conseils.

Deuxième réponse, organiser des ateliers “muscle ta rhétorique” ! Merci à Remi et Eugénie pour la construction et l’animation de ce temps !

> Comment ne pas mentionner la soirée “Guinguette” dans les temps forts ? Soirée qui a réuni toute la tribu d’habitants du lieu pour un moment de pur bonheur. Merci entre autres à Clara, Chloé, Coralie, Julia, Saïmon, et Wadi.

Bien sûr qui dit “temps forts” dit “choix forts” dans la mise en avant des temps. Mais comme dit Thomas d’Ansembourg, “il n’y a que les adulescents qui ne font pas de choix”.

 

Le cap des 50 jours est passé. Une belle aventure qui perdure .
 
Fertilement,
L’équipe CF#1
[1 mn de lecture]
 
🌿 Semaine 8 – “Atterrir pour mieux repartir …” 🌿
 
56 jours …
56 jours d’une aventure humaine et collective inédite ;
56 jours d’apprentissages et de mises en pratique sur l’être et le faire ensemble ;
56 jours de liens entre ma tête, mon coeur et mon corps, entre moi, l’autre et le monde, entre ma quête de sens et les enjeux immenses de notre société … ;
56 jours d’immersion dans l’écolieu du Bouchot à vivre ce nouveau monde dans le réel ;
56 jours d’engagement pour combiner le soin de l’intérêt collectif et mon propre bonheur ;
56 jours d’inconforts et de réconforts, d’interventions et d’expérimentations, d’intensité et de réciprocité ;
56 jours de travail sur ma confiance en moi, ma légitimité à agir, et ma capacité à apprendre dans l’action ;
56 jours de plantation de mes propres graines d’engagement et de coopération qu’il ne tient qu’à moi de cultiver par la suite ;
56 jours qui se vivent bien plus qu’ils ne se décrivent !
Alors que dire de cette dernière semaine… Peut-être que celle-ci fut quasi entièrement construite et animée par les artisan.e.s du parcours, un passage de flambeau très réussi !
Une semaine dont l’intention était d’atterrir pour mieux prendre son envol. Cela en mettant en pratique le maximum d’enseignements vus précédemment : la facilitation, la rhétorique, les outils d’émergence et de convergence d’idées, la Communication Non Violente, l’ancrage des apprentissages, la culture de la gratitude et de la célébration, etc.
 

Et justement en parlant de gratitude, nous voudrions remercier du fond du coeur Anne & JP les merveilleux gardiens du Bouchot.

Merci pour votre confiance, merci pour nous avoir accueilli comme une famille, merci pour vos interventions que ce soit le théâtre CNV ou la permaculture ou encore le récit de vos nombreuses histoires inspirantes. Et merci de nous renouveler votre confiance pour le deuxième parcours en janvier !

Nous remercions aussi profondément notre marraine @Marion Cremona, et notre parrain @Cédric Rigenbach pour être intervenu.e avec autant de simplicité que de talent. Merci d’être aussi présent à nos côtés !
 
Enfin, merci à chaque artisan.e fertile pour avoir apporté votre singularité, votre envie d’apprendre et votre profond désir de changer ce monde !
 
Ce fut une magnifique aventure ! Bon décollage !

Le lancement

Pourquoi avoir lancé fertîles ?

fertîles est née d’un constat empirique très fort : les personnes qui ont vécu l’expérience de vie et d’engagement au sein de La Bascule se sont transformées. Elles ont grandi leur niveau d’action à un point souvent insoupçonné d’elles-mêmes, mettant en oeuvre ce qu’elles revendiquent sans attendre l’aval d’un “supérieur”, en conscience des solutions existantes et des clés pour contribuer au “faire-ensemble”.

La faculté de cette expérience à déclencher, transformer, décupler, outiller ces passages à l’action et changements de comportements, tout en irriguant concrètement des dynamiques de transitions territoriales et/ou sociétales, doit être massifiée.